Beatmaking

Un beatmaker est un « faiseur de sons », un « producer » en anglais, qui compose des rythmes (des « beats » dans le domaine du hip-hop). À l’origine, la plupart des groupes de rap disposent de leur propre beatmaker. Le développement d’internet permet aux beatmakers de mieux se faire connaitre et d’obtenir une plus large diffusion, même si de nos jours ils restent la plupart du temps dans l’ombre. La reconnaissance du milieu pour le beatmaker vient principalement de la présence d’une partie instrumentale de sa création sur un morceau renommé, voir idéalement sur un tube. Parmi les plus connus ont peut citera J Dilla, Dr Dre, Timbaland, Kanye west …

Le Beatmaking voit son développement poussé dans les années 90 avec l’arrivée de l’AKAI MPC, sampleur utilisé par la majorité des beatmakers pour son aspect novateur, portable et versatile. La musique change de visage, elle devient accessible à un plus grand nombre, plus besoin de musiciens ni de studio, les beatmakers utilisent ce qu’ils ont à disposition, des heures et des heures de matière première en format vinyle. En presque 30 ans, le matériel de production musicale a énormément évolué avec l’arrivée de l’ordinateur, les solutions sont nombreuses et de moins en moins couteuses.

L’atelier proposera de découvrir les principes de base du beatmaking et de son vocabulaire spécifique, le sampling, la prise en main de programmes dédiés, la production, le mixage, etc.

Informations supplémentaires et inscriptions : Masure 14.be  069/22.02.76 – dominique@masure14.be